Not Provided, Heartbleed : Google vs. NSA ?

Lorsqu’en octobre 2011 Google a crypté les recherches (avec Not Provided pour conséquence) les SEO ont crié au scandale, moi le premier. Il y avait de quoi puisque seul le trafic SEO était touché. Le trafic généré par Adwords continuant à notifier le mot-clé référent. Lorsque le 9 avril dernier Google a annoncé l’extension du Not Provided à Adwords, j’avoue que j’ai été surpris. Très surpris même.

Alors oui, on peut interpréter ce mouvement de Google comme une manœuvre pour étrangler la concurrence à Google Analytics (puisque on peut créer des passerelles entre Adwords et GGA). Le blog de l’agence Résonéo développe le sujetmais je propose une autre lecture.

Not Provided Adwords, Google perd plus qu’il ne gagne

Tout  d’abord, la fonction principale de Google Analytics est de permettre aux annonceurs Adwords de mesurer le ROI de leurs campagnes Adwords. Malgré les possibilités de passerelles avec Adwords et Google Webmaster Tools, mesurer le ROI Adwords devient plus compliquée avec le Not Provided. Plus compliqué, moins d’annonceurs.

Ensuite, réduire la rationalité de l’annonceur en baissant la qualité de l’information est contre-productif. L’avantage décisif de la publicité en ligne, qui fait la fortune de Google, est justement la capacité de l’annonceur à mesurer le ROI de chaque euro investi. Moins de transparence, moins d’annonceurs.

SSL pour affaiblir la surveillance de la NSA ?

Déchiffrer des communications encryptées nécessite de la puissance de calcul. L’enjeu principal du https pourrait bien être de rendre plus difficile et coûteux les programmes de surveillance de la NSA.

Vie privée, pourquoi est-ce un enjeu pour Google ?

Heartbleed

Vie privée, un enjeu éthique

Il n’y a pas moins d’éthique chez un Googler que chez tout autre citoyen. Pour les fondateurs de Google qui ont inscrit « Don’t do evil » dans l’ADN de leur entreprise, comme pour l’ensemble des Googlers, être contraint de participer au flicage de la population doit être très inconfortable. C’est diamétralement contraire à la culture de ces techies nourris à l’internet libre et à la mondialisation heureuse.

Dans son intervention au Ted Vancouver en mars, Edward Snowden révèle qu’une juridiction spéciale et secrète a validé 99,96% des requêtes d’information de la NSA (soit près de 34000 !). Contraignant ainsi les sociétés informatiques et télécoms à livrer leur données. VOUS DEVEZ ABSOLUMENT REGARDER CETTE VIDEO.

Vie privée, un enjeu business

Le business model multi-milliardaire de Google c’est « confiez-moi vos données personnelles en échange de fonctionnalités ». Ce deal avec les internautes repose sur une relation de confiance. Ce business model est donc abîmé par la collaboration forcée avec la NSA.

 Heartbleed, NSA vs. Google ?

La faille baptisée Heartbleed qui touche SSL a été trouvée révélée le… 7 avril (deux jours avant l’annonce de la disparition du referer Adwords) par un certain Neel Mehta… ingénieur chez Google. Or, on sait depuis que cette faille était utilisée par la NSA depuis son apparition en 2012.

Dans la vidéo de Snowden à Ted, vous pourrez également entendre parler du programme Bullrun de la NSA. Un programme visant à garder secrète, voire à créer des backdoors dans les systèmes de sécurité pour « utiliser » les failles de sécurité. Vraisemblablement, la faille Heartbleed faisait partie de cet arsenal.

Google annonce qu’il favorisera les sites en https

Dernier épisode, Matt Cutts a lâché au SMX West qu’il aimerait que Google pousse le web à devenir plus sûr, en favorisant les sites en https dans les classements.
Si vous avez regardé la vidéo de Snowden, vous savez qu’il propose la généralisation du https comme moyen de gêner la surveillance de la NSA.

 

Pour moi, ces événements et annonces sont trop proches pour être des coïncidences. Il forment une tableau cohérents où Google semble envoyer un signal fort de résistance à la NSA et au gouvernement américain. Alors… toujours fâché contre le Not Provided ?

Un Commentaire à “Not Provided, Heartbleed : Google vs. NSA ?”

  1. gabrielle

    Tout à fait d’accord avec ton analyse,surtout sur le point où tu soulève la volonté première de Google qui est d’étrangler la concurrence à Google analytics,cependant je ne pense pas que le respect de la vie privée soit une priorité pour Google,sa seule vrai priorité est le monopole.