Personal branding, RIP mon avatar

Hier j’ai changé d’avatar. Le slip pirate que j’affichais sur mes profils web depuis 2009 et surtout sur mon Twitter a rendu les armes.

Personal branding
Du choix de son avatar

Il y a 2 ans environ, j’ai fait un sondage auprès de mes followers pour savoir si je devais changer d’avatar. La réponse avait été « non » à près de 70%. Ce changement peut donc paraitre surprenant, tant cet avatar singulier était reconnaissable et signait une identité marquée.

La fabuleuse histoire du slip pirate

Le sachiez-tu ? Le slip pirate n’est n’était pas mon principal avatar. J’ai adopté le slip pirate pendant les débats sur la loi Hadopi… sous le costume, le pirate (vous avez compris l’idée 😉 ). La loi est passée, le slip pirate et son potentiel comique est resté. Même pas peur !

Authorship oblige…

On est en 2013 (t’es content d’être venu hein ^^)… l’année de l’authorship, de l’author-rank, nouveau paroxysme du contenu roi. Difficile dans ce cas de jouer le levier de la crédibilité avec un slip pirate sur la tête. J’ai donc décidé de quitter mon slip, et de mettre le paquet… sur le personal branling personal branding.

Comme pour confirmer le potentiel « lolesque » de mon ancien avatar, les réactions humoristiques n’ont pas tardées :

Capitaliser sur son nom plutôt que sur un pseudo

C’est désormais ma trombi que je vous infligerais 15 fois par jour sur Twitter. L’avatar, c’est fait.
Reste le pseudo MagicYoyo, sexy mais pas très bénéfique professionnellement. Naturellement, je ne compte pas changer de pseudo. Ce serait saborder l’audience patiemment acquise.
En revanche, toi, jeune knowledge worker qui me lis ; tu devrais utiliser ton nom plutôt qu’un pseudo. Ton capital professionnel, c’est ton nom. Cultive-le !

 

Les réactions humoristiques ne se sont pas faite attendre :

11s Commentaires à “Personal branding, RIP mon avatar”

  1. je préfère le poisson fossile 😉
    personnellement cela fait aussi un petit moment que je songe à renvoyer la grenouille à sa mare, mais ce serait triste de congédier soi-même ;(

  2. Un changement logique avec la montée en puissance de l’author rank, Google est en train de gagner son pari, et va tenter d’imposer Google+ dans le paysage.

  3. Je persiste et signe sans utiliser ma tête sur Twitter. 😉
    Par contre, la photo sans slip est un peu osée…

  4. Je me demande justement si dans un secteur concurrentiel, affirmer sa différence avec un autre avatar ne peux pas rester quelque chose de positif.Au moins tu crés un lien emotionnel avec tes prospects, après ca ne plaira pas toujours forcement, mais tu as aussi plus de chance de concrétiser quand ca plait !

  5. Pour ma part je pense que c’est une bonne décision et que les notions de Personal Branding et d’Authorship seront de plus en plus importantes dans les années qui viennent. J’ai longtemps regretté d’avoir choisi mon prenom+nom comme pseudo Twitter … pas très original, trop long, etc. mais aujourd’hui, finalement, je suis bien content.

    D’ailleurs, c’est aussi ce qui a permis à d’autres SEO de faire le lien au SEOcampus …

    La question désormais c’est : faut-il en faire de même avec son blog SEO ? Là encore deux écoles … je n’ai pas encore de blog SEO, mais j’y pense et je penche de plus en plus pour une version plate et sans saveur du type cedricguerin.fr, mais facilement identifiable.

  6. coiffures

    C’est la fin d’une belle époque, pas mal de gens ont aussi fait comme toi, remplaçant leur avatar décalé par une photo très sérieuse. C’est un peu triste, mais bon on ne peut pas passer à côté du wagon de l’authorship…

  7. Il me semble que l’avatar en tant que visuel ne participe pas (trop) du branding perso alors que le nom propre lui est clairement un élément clé, car « texte » et donc « searchable » de l’identité numérique. Après c’est vrai q’un peu d’e-whoring à la sauce perso peut aider, parfois ! 🙂

  8. agence web

    le Personal Branding et l’Authorship prennent de plus en plus d’importance de nos jours et pour les jours qui viennent, c’est normal que ça change la donne.

  9. Je ne suis pas vraiment d’accord : c’est la pression actuelle (enfin, depuis 1 an ou 2) pour s’identifier à visage ouvert sur le web qui est tendance et relayée par les fans GG.
    Bien sûr, car cela facilite le boulot : Authorship et la carotte AuthorRank permettent de limiter considérablement le spam et les abus. Qui serait assez fou pour aller polluer le web sous sa véritable identité ?

  10. Maroc Bijoux

    bonjour…

    le Personal Branding et l’Authorship prennent de plus en plus d’importance de nos jours et pour les jours qui viennent, c’est normal que ça change la donne.

    merci… b

  11. C’est encore une nouvelle tendance qui s’impose. moi je pense qu’il faut rester soit-même sur le web, et ne pas chercher à créer un nouvel avatar chaque année sous peine que la tendance de l’authorship s’impose aux blogueurs.